Qui déclare ?

Peuvent déclarer un effet indésirable suspecté d’origine médicamenteuse, même si le lien entre la survenue de l'effet indésirable et la prise du médicament incriminé n'est pas certain :

  • Les associations agréées de patients
  • Les patients
  • Les entreprises exploitant un médicament

Les médecins, chirurgiens-dentistes, sages-femmes ou pharmaciens ont l'obligation de signaler tout effet indésirable suspecté d’être dû à un médicament au Centre Régional de Pharmacovigilance dont il dépend.

Important : Un effet indésirable suspecté d'origine médicamenteuse n’étant pas médicalement confirmé par un professionnel de santé peut également être déclaré.