Restriction d'utilisation du thiocolchicoside

Des études réalisées chez l’animal, à des concentrations de thiocolchicoside* proches de celles prescrites chez l’homme, ont montrées que le traitement peut induire, par l'un de ses produits de métabolisation, des anomalies chromosomiques. Ces anomalies sont reconnues comme facteur de risques de tératogénicité, d'embyotoxicité, d'avortement spontané et d'altération de la fertilité masculine ainsi que comme facteur de risque potentiel de cancer. Plus l’exposition est de longue durée, plus ce risque est important.

Aussi, la posologie et la durée de ce traitement sont désormais limitées et ne doivent pas être dépassées :

Par voie orale :

  • une durée de traitement de 7 jours consécutifs maximum
  • une posologie maximale de 8 mg toutes les 12 heures (soit 16mg/j)

Par voie intramusculaire :

  • une durée de traitement de 5 jours consécutifs maximum
  • une posologie maximale de 4 mg toutes les 12 heures (soit 8mg/j)

Le traitement au long cours ne doit plus être utilisé.

 

* Thiocolchicoside: est utilisé dans le traitement d’appoint des contractures musculaires douloureuses en cas de pathologies rachidiennes aigues chez l’adulte et l’adolescent à partir de 16 ans

Revenir

Ajouter un commentaire

Cet espace vous permet de nous adresser un commentaire sur le contenu de cette page d’information.
Merci de ne pas utiliser cet espace pour déclarer un effet indésirable ou poser une question. Pour cela, des formulaires sécurisés sont dédiés : déclarer un effet indésirable ou poser une question.