Mise en garde de l'EMA sur l'utilisation de la bromocriptine 2.5mg (Parlodel® et son générique bromocriptine Zentiva®) dans l'indication prévention et inhibition de la lactation

Suite à la persistance d’effets indésirables rares, mais potentiellement graves, cardiovasculaires, neurologiques et psychiatriques, l’agence européenne du médicament (EMA) a recommandé de restreindre l’utilisation de la bromocriptine uniquement aux situations où l’allaitement doit être arrêté pour raison médicale, notamment en cas d’infection VIH de la mère ou afin d’éviter d’amplifier le sentiment de détresse lié à la perte d’un enfant: fausse couche, interruption thérapeutique de grossesse, décès du nouveau-né.

En pratique, l’utilisation de la bromocriptine est désormais déconseillée en routine dans l’inhibition de la lactation, dans le traitement de l’engorgement ou pour le soulagement des douleurs en post-partum, qui peuvent être prises en charge par des mesures non pharmacologiques ou par des antalgiques.

 

Pour rappel :

La bromocriptine est contre-indiquée chez les patientes ayant une hypertension artérielle non équilibrée ou étant susceptible de présenter une augmentation de la pression artérielle, ayant des antécédents coronaires ou cardiovasculaires graves, ou des antécédents de troubles psychiatriques graves.

Le schéma thérapeutique est le suivant: 1/2 comprimé le 1er  jour, 1 comprimé le 2ème jour, puis 2 comprimés par jour en 2 prises pendant 14 jours. Au cas où une discrète sécrétion lactée réapparaîtrait 2 à 3 jours après l'arrêt du traitement, celui-ci peut être repris à la même posologie pendant une semaine.

Pour améliorer la tolérance digestive, l'administration de la bromocriptine doit toujours se faire au milieu des repas.

Revenir

Ajouter un commentaire

Cet espace vous permet de nous adresser un commentaire sur le contenu de cette page d’information.
Merci de ne pas utiliser cet espace pour déclarer un effet indésirable ou poser une question. Pour cela, des formulaires sécurisés sont dédiés : déclarer un effet indésirable ou poser une question.