Ivabradine (Procoralan®): surveillez votre rythme cardiaque !

Si vous êtes traité pour de l’angine de poitrine, aussi appelé angor, par l’ivabradine (Procoralan®), sachez que votre médicament a bénéficié d’une réévaluation de son rapport bénéfice/risque par les autorités européennes de santé.

Ainsi, il convient de surveiller de façon rapprochée votre rythme cardiaque, notamment toute baisse de celui-ci. Il ne faut pas hésiter à reconsulter votre médecin traitant au moindre doute.

Revenir

Ajouter un commentaire

Cet espace vous permet de nous adresser un commentaire sur le contenu de cette page d’information.
Merci de ne pas utiliser cet espace pour déclarer un effet indésirable ou poser une question. Pour cela, des formulaires sécurisés sont dédiés : déclarer un effet indésirable ou poser une question.