Kétoconazole par voie topique (KETODERM® et génériques) : informations sur les populations cibles

Le kétoconazole est un antifongique principalement utilisé pour traiter des infections de la peau par des champignons microscopiques, appelées mycoses . Il peut se présenter sous la forme d’une crème ou d’un gel agissant localement, au niveau de la zone d’application.

En raison de données limitées sur leur utilisation chez l’enfant, les spécialités à base de kétoconazole 2%,

  • Crème : sont strictement réservées à l’adulte dans le traitement des infections de la peau à dermatophytes*, des candidoses cutanées* et du Pityriasis versicolor*.
  • Gel en sachet : sont désormais indiquées chez l’adulte et l’adolescent (≥ 12 ans), dans le traitement de la dermite séborrhéique*.
  • Gel en récipient unidose : sont désormais strictement réservées à l’adulte et à l’adolescent (≥ 12 ans), dans le traitement du Pityriasis versicolor*.

D’autre part, si vous utilisez en application locale un dermocorticoïde en traitement prolongé (médicament contenant de la cortisone), informez votre médecin avant de commencer l’application de kétoconazole. Il convient de débuter le traitement par kétoconazole sans arrêter brutalement votre traitement par corticoïde.
Pour rappel, il est également recommandé d’éviter tout contact du médicament avec  les yeux.

* Quelques explications…

Les dermatophytes sont une sorte de champignons microscopiques, ils peuvent être responsables d’affections de la peau, des ongles et des cheveux.

Une candidose cutanée est une mycose de la peau due à un champignon du genre Candida.

Le Pityriasis versicolor est une mycose caractérisée par la présence de petites taches de couleur jaune chamois à brun sur la peau. Il s’agit d’une affection fréquente, sans critère de gravité.

La dermite seborrhéique est une affection chronique de la peau évoluant par poussées. Elle est caractérisée par la présence de plaques rouges recouvertes de pellicules blanches ou jaunâtres. Ces lésions se développent dans les zones où la sécrétion de sébum est la plus importante (dites "grasses" ou "séborrhéiques"), par exemple le cuir chevelu, le sillon entre le nez et les joues ou les lèvres, ou encore les sourcils et l’espace qui les sépare. Il s’agit d’une pathologie bénigne.

Revenir

Ajouter un commentaire

Cet espace vous permet de nous adresser un commentaire sur le contenu de cette page d’information.
Merci de ne pas utiliser cet espace pour déclarer un effet indésirable ou poser une question. Pour cela, des formulaires sécurisés sont dédiés : déclarer un effet indésirable ou poser une question.