Uvestérol D : Procédure de suspension de la commercialisation lancée

Suite au décès par arrêt cardio-respiratoire d’un nouveau-né de 10 jours probablement en lien avec l’administration d’une dose d’Uvestérol D, l’Agence Nationale de Sécurité des Médicaments et des produits de santé lance, par mesure de précaution, une procédure contradictoire auprès du laboratoire en vue de la suspension de la commercialisation de sa spécialité Uvestérol D.

Il convient de souligner que l'intérêt de la supplémentation en vitamine D n'est pas remis en cause. Seule la spécialité Uvestérol D administrée avec une pipette est concernée. D’autres spécialités contenant de la vitamine D sont disponibles pour les nourrissons.

Un numéro vert d'information a été mis en place par la Direction Générale de la Santé ce matin au 0800 636 636.

Revenir

Ajouter un commentaire

Cet espace vous permet de nous adresser un commentaire sur le contenu de cette page d’information.
Merci de ne pas utiliser cet espace pour déclarer un effet indésirable ou poser une question. Pour cela, des formulaires sécurisés sont dédiés : déclarer un effet indésirable ou poser une question.