Finastéride : surveiller le risque de dépression et d’idées suicidaires

Des cas de troubles de l’humeur, de dépression et plus rarement d’idées suicidaires ont été rapportés chez des patients traités par finastéride 1 mg* pour une chute de cheveux ou par finastéride 5 mg** pour une hypertrophie bénigne de la prostate.

Aussi, devant tout changement de l’humeur, ou tout autre symptôme psychiatrique, le traitement doit être arrêté et le patient surveillé.
Les RCP et notices ont été complétés par cette information.

Concernant les troubles sexuels (à type de baisse de la libido, de troubles de l’érection ou de l’éjaculation) qui peuvent survenir au cours de ces traitements par finastéride, il convient de souligner que ces troubles peuvent persister à l’arrêt du traitement.

Enfin, chez des hommes traités avec le dosage 5 mg du finastéride, des cas de cancer du sein ont été rapportés. Pour rappel, ce traitement est strictement contre-indiqué chez la femme.

*Propecia® et génériques
** Chibro-Proscar® et génériques


En savoir plus…
Finastéride : surveiller le risque de dépression et d’idées suicidaires (26/10/2017) - Point d’information
Finastéride (Propecia et génériques) dans le traitement de la calvitie chez l’homme jeune (alopécie androgénétique) : surveillance des effets secondaires  (13/03/2012) - Point d’information

Revenir

Ajouter un commentaire

Cet espace vous permet de nous adresser un commentaire sur le contenu de cette page d’information.
Merci de ne pas utiliser cet espace pour déclarer un effet indésirable ou poser une question. Pour cela, des formulaires sécurisés sont dédiés : déclarer un effet indésirable ou poser une question.