Picato (mébutate d’ingénol) : retour d’information sur le PRAC de septembre 2019

Picato® (mébutate d’ingénol) est indiqué chez l’adulte dans le traitement cutané des kératoses actiniques, zones rugueuses apparaissant sur la peau après des années d’exposition excessive au soleil.

Ce médicament fait l’objet d’une surveillance renforcée, depuis son autorisation de mise sur le marché en 2012, particulièrement en ce qui concerne un éventuel sur-risque de cancers cutanés dans la zone traitée.

Des données récentes suggèrent l’existence de ce sur-risque de cancers cutanés (carcinome basocellulaire, maladie de Bowen, carcinome épidermoïde cutané), par comparaison à des patients traités par placebo ou par d’autres substances (imiquimod).

Aussi, les professionnels de santé sont invités à être prudents en cas de prescription de Picato® chez les patients ayant des antécédents de cancers cutanés. De plus, les patients doivent être informés d’être vigilants et rechercher toute anomalie cutanée. Si tel est le cas, ils doivent en avertir immédiatement leur médecin.

En savoir plus :

Revenir

Ajouter un commentaire

Cet espace vous permet de nous adresser un commentaire sur le contenu de cette page d’information.
Merci de ne pas utiliser cet espace pour déclarer un effet indésirable ou poser une question. Pour cela, des formulaires sécurisés sont dédiés : déclarer un effet indésirable ou poser une question.