Surveillance biologique de la fonction hépatique et traitement antidépresseur par VALDOXAN® (agomélatine)

Votre médecin vient de vous prescrire un traitement antidépresseur par VALDOXAN®. Il convient alors de réaliser régulièrement une surveillance biologique de votre fonction hépatique en effectuant des bilans sanguins selon la rythmicité suivante: à l’instauration du traitement puis à la 3ième, 6ième, 12ième et 24ième semaine après le début du traitement;

De même, si la posologie de votre traitement par VALDOXAN®(agomélatine) vient d’être augmentée, il convient de procéder à la même surveillance biologique avec la même rythmicité que lors de l’introduction du traitement.

De plus, si vous présentez des symptômes suggérant une atteinte hépatique (nausée, vomissement, fatigue, jaunisse… ), en cours de traitement, il convient de consulter votre médecin afin d’envisager la réalisation d’un bilan sanguin.

Cette surveillance biologique est nécessaire car certains patients peuvent présenter une atteinte hépatique au lors de prise de ce traitement. Il convient de la déceler dans les meilleurs délais et modifier alors votre traitement antidépresseur.

Revenir

Ajouter un commentaire

Cet espace vous permet de nous adresser un commentaire sur le contenu de cette page d’information.
Merci de ne pas utiliser cet espace pour déclarer un effet indésirable ou poser une question. Pour cela, des formulaires sécurisés sont dédiés : déclarer un effet indésirable ou poser une question.