Recrudescence de Rougeole en France / Rappel sur le calendrier vaccinal 2018

Depuis novembre 2017, une recrudescence de cas de rougeole a été constatée. En effet, 1424 cas ont été déclarés depuis le 6 novembre 2017 dont 95% de ces cas signalés depuis le 1er janvier 2018.

La rougeole est une infection virale hautement contagieuse. Une personne infectée peut contaminer 15 à 20 personnes.
La transmission de ce virus se fait :

-          soit directement auprès d’un malade par la projection de gouttelettes salivaires ou respiratoires, notamment lors d’une toux ou d’un éternuement

-          soit indirectement, à cause de la persistance du virus dans l’air ou par l’intermédiaire d’une surface contaminée par des sécrétions naso-pharyngées

L’infection par le virus de la rougeole est à suspecter en cas de survenue des symptômes suivants :

-          fièvre élevée (supérieure à 38,5°C)

-          éruption cutanée

-          toux, rhinite et/ou conjonctivite

Un patient infecté par la rougeole est contagieux environ 4 jours avant l’éruption et jusqu’à 4 jours environ après le début de l’éruption.

La confirmation de l’infection se fait par un prélèvement biologique.

Dès la suspicion clinique de rougeole, Il convient d’en informer l’ARS Ile de France  par téléphone (0825 811 411) ou par fax (01 44 02 06 76) sans attendre la confirmation biologique.

Les complications sont le plus souvent des infections ORL, des pneumonies et des atteintes neurologiques graves, pouvant entrainer une hospitalisation. Elles touchent le plus fréquemment les enfants âgés de moins de 1 an et les adultes de plus de 20 ans. 

Il n’existe pas de traitement curatif contre la rougeole ; seule la vaccination permet de s’en protéger.

A compter du 1er janvier 2018, la vaccination contre la rougeole est devenue obligatoire chez le nourrisson, qui doit recevoir une dose du vaccin combiné Rougeole-Oreillons-Rubéole (ROR) à l’âge de 12 mois et une seconde dose entre 16 et 18 mois. 

Cette nouvelle obligation vaccinale fait partie des 8 vaccinations du nourrisson antérieurement recommandées et devenues obligatoires à partir de 2018. Elles se sont ajoutées à l’obligation vaccinale contre la Diphtérie, le Tétanos et la Poliomyélite (DTP).

Le calendrier vaccinal simplifié des vaccinations précise les vaccins obligatoires et leur âge approprié d’administration :

tl_files/editeur/Breves/Images/Commun/2018/Calendrier vaccinal 2018.png

Ainsi, les nourrissons nés à partir du 1er janvier 2018 devront désormais être vaccinés contre :

  • La diphtérie
  • La poliomyélite
  • Le tétanos
  • L’Haemophilus b
  • L’hépatite B
  • La coqueluche
  • La rougeole
  • Les oreillons
  • La rubéole
  • Le pneumocoque
  • Le méningocoque

En savoir plus...

"Qu'est-ce que la rougeole ?" - Santé Publique France

"Rougeole en France : plus de 1 300 cas et 69 départements touchés depuis le 1er janvier 2018" (05/04/2018) - Santé Publique France

Revenir

Ajouter un commentaire

Cet espace vous permet de nous adresser un commentaire sur le contenu de cette page d’information.
Merci de ne pas utiliser cet espace pour déclarer un effet indésirable ou poser une question. Pour cela, des formulaires sécurisés sont dédiés : déclarer un effet indésirable ou poser une question.