Gels de kétoprofène et risque de photosensibilité

Le kétoprofène est un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS). Il est utilisé sous la forme d’un gel à appliquer sur la peau en traumatologie bénigne et en rhumatologie.

Ce médicament peut réagir avec les rayons du soleil et entrainer des réactions cutanées potentiellement graves, appelées « photosensibilisation ». C’est pourquoi le pictogramme ci-dessous est présent sur la boite et la notice de ce médicament :

t shirt

Des mesures préventives permettent de limiter ce risque de photosensibilité :

  • Pendant toute la durée du traitement et les deux semaines suivant son arrêt :

- Protégez les zones traitées du soleil, même s’il est voilé, par le port de vêtements.

t shirt

- N’exposez pas les zones traitées aux rayonnements UV des solariums et cabines de bronzage.

  • Lavez-vous soigneusement les mains après chaque utilisation du gel.

lavage

Il est également recommandé :

  • de ne pas appliquer le kétoprofène gel sous pansement occlusif, en cas de lésions infectées ou  de plaie, sur une peau lésée, brulée ou irritée, sur les muqueuses, ou encore, autour des yeux.
  • de ne pas l'appliquer sur de grandes surfaces
  • de ne pas appliquer d’autres produits à usage dermatologique ou cosmétique sur la zone traitée par gel de kétoprofène. En effet, il existe un risque d’allergie croisée entre le kétoprofène et des molécules chimiquement proches, telles que les composants de certains parfums, les écrans solaires de type benzophénone ou contenant de l’octocrylène. Ce dernier composé est un filtre solaire retrouvé dans plusieurs  produits d’hygiène et de cosmétique.

Il convient également de rappeler que si vous présentez de l’asthme ou une rhinite allergique au kétoprofène, au fénofibrate (médicament hypocholestérolémiant), à l’acide acétylsalicylique ou à d’autres anti-inflammatoires, ce gel de kétoprofène est contre-indiqué.

En cas d’apparition d’une réaction cutanée (rougeur, irritation, démangeaisons, atteinte eczématiforme, bulle…) lors de l’application de ce gel :

  • Arrêtez immédiatement son application.
  • Protégez la zone concernée du soleil, même après la disparition de la réaction cutanée pour éviter sa réapparition.
  • Avertissez votre médecin.

En savoir plus...

Revenir

Ajouter un commentaire

Cet espace vous permet de nous adresser un commentaire sur le contenu de cette page d’information.
Merci de ne pas utiliser cet espace pour déclarer un effet indésirable ou poser une question. Pour cela, des formulaires sécurisés sont dédiés : déclarer un effet indésirable ou poser une question.