Alertes

Paracétamol et AINS : fin de la présentation en accès libre

Publié le

Lorsqu’ils sont correctement utilisés, les médicaments à base de paracétamol et les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) tels qu’ibuprofène ou aspirine sont habituellement bien tolérés. En cas de mauvaise utilisation, ils peuvent néanmoins entrainer des événements indésirables parfois très graves.

Pour sécuriser l’usage de ces médicaments de consommation courante et disponibles sans ordonnance, ils ne seront plus proposés en accès libre à compter du 15 janvier 2020. Ils ne pourront donc être délivrés que sur demande au pharmacien. Le rôle de conseil de celui-ci sera ainsi renforcé.

Pour rappel, en cas de douleur ou de fièvre, les règles de bon usage suivantes sont à respecter :

En cas d’utilisation de paracétamol :

  • Prendre la dose minimale efficace sur la durée la plus courte : respecter la dose maximale par prise, la dose maximale quotidienne, l’intervalle minimum entre les prises et la durée maximale du traitement (en l’absence d’ordonnance : 3 jours en cas de fièvre, 5 jours en cas de douleur).
  • Vérifier la présence de paracétamol dans les autres médicaments utilisés.
  • Alerter les populations particulières (– 50 kg, insuffisance hépatique légère à modérée, insuffisance rénale sévère, alcoolisme chronique…).

En cas d’utilisation d’un AINS :

  • Prendre la dose minimale efficace, pendant la durée la plus courte.
  • Arrêter le traitement dès la disparition des symptômes.
  • Ne pas prendre d’AINS en cas de varicelle.
  • Ne pas prolonger le traitement au-delà de 3 jours en cas de fièvre.
  • Ne pas prolonger le traitement au-delà de 5 jours en cas de douleur.
  • Ne pas prendre deux AINS en même temps.

Il convient également de rappeler que tous les AINS sont contre-indiqués à partir du début du 6e mois de grossesse.

 

En savoir plus :

Paracétamol et risque pour le foie en cas de surdosage

AINS : règles à respecter pour réduire le risque de complications infectieuses graves

Retour

Les alertes

Quizz

  • Qu'est-ce que la pharmacovigilance ?

    • ​Ensemble des activités permettant la surveillance des pharmacies
    • ​Ensemble des activités permettant la surveillance des effets indésirables médicamenteux
    • ​Ensemble des activités permettant la recherche de nouveaux médicaments
    • Vrai ! Faux !

      La pharmacovigilance est l'activité consistant à enregistrer et évaluer les effets secondaires résultant de l'utilisation des médicaments.

  • Vous avez pris un médicament et vous présentez une manifestation anormale comme par exemple une réaction cutanée. Pensez-vous qu’il peut s’agir d’un effet indésirable ?

    • Oui
    • Non
    • Vrai ! Faux !
  • Le traitement hormonal de la ménopause

    • Doit être réévalué tous les ans
    • Expose à un risque de thromboses veineuses et/ou artérielles
    • Doit être instauré avant l'arrêt complet des règles
    • Expose à un risque de cancer du sein et/ou de l'utérus
    • Vrai ! Faux !

      Le traitement hormonal de la ménopause ne doit pas être instauré avant l’arrêt complet des règles