Alertes

Picato (mébutate d’ingénol) : retour d’information sur le PRAC de septembre 2019

Publié le

Picato® (mébutate d’ingénol) est indiqué chez l’adulte dans le traitement cutané des kératoses actiniques, zones rugueuses apparaissant sur la peau après des années d’exposition excessive au soleil.

Ce médicament fait l’objet d’une surveillance renforcée, depuis son autorisation de mise sur le marché en 2012, particulièrement en ce qui concerne un éventuel sur-risque de cancers cutanés dans la zone traitée.

Des données récentes suggèrent l’existence de ce sur-risque de cancers cutanés (carcinome basocellulaire, maladie de Bowen, carcinome épidermoïde cutané), par comparaison à des patients traités par placebo ou par d’autres substances (imiquimod).

Aussi, les professionnels de santé sont invités à être prudents en cas de prescription de Picato® chez les patients ayant des antécédents de cancers cutanés. De plus, les patients doivent être informés d’être vigilants et rechercher toute anomalie cutanée. Si tel est le cas, ils doivent en avertir immédiatement leur médecin.

En savoir plus :

Retour

Les alertes

Quizz

  • Qu'est-ce que la pharmacovigilance ?

    • ​Ensemble des activités permettant la surveillance des pharmacies
    • ​Ensemble des activités permettant la surveillance des effets indésirables médicamenteux
    • ​Ensemble des activités permettant la recherche de nouveaux médicaments
    • Vrai ! Faux !

      La pharmacovigilance est l'activité consistant à enregistrer et évaluer les effets secondaires résultant de l'utilisation des médicaments.

  • Vous avez pris un médicament et vous présentez une manifestation anormale comme par exemple une réaction cutanée. Pensez-vous qu’il peut s’agir d’un effet indésirable ?

    • Oui
    • Non
    • Vrai ! Faux !
  • Le traitement hormonal de la ménopause

    • Doit être réévalué tous les ans
    • Expose à un risque de thromboses veineuses et/ou artérielles
    • Doit être instauré avant l'arrêt complet des règles
    • Expose à un risque de cancer du sein et/ou de l'utérus
    • Vrai ! Faux !

      Le traitement hormonal de la ménopause ne doit pas être instauré avant l’arrêt complet des règles